Vendredi 26 mars 5 26 /03 /Mars 13:54

Ca fait des années que j’attends fébrilement chaque parution de Citizen K et que dès que je l’aperçois chez un libraire, je me rue dessus. Pourquoi ? eh bien, j’ai 10 bonnes raisons.

 nicole-richie-citizen-k.jpg

1)    Il ne coute qu’un seul petit euro ! C’est le magazine le plus axé luxe sur le marché et il revendique clairement son positionnement : ça ne coûte meme pas un café, c’est pour dire…

2)    Il est gros ! une bonne tripotée de pages à feuilleter, à regarder avec envie et à placer fièrement dans votre bibliothèque.

3)    C’est le seul magazine dont on lit l’édito ! toujours intéressant, on lit les mots de Kappauf avec un sourire en coin, il ne se défend pas . En gros “oui chez citizen k, on aime le luxe, le superficiel et les oddities… et alors ?”. 

4)    Les présentations des produits sont surréalistes ! un manteau sur un squelette qui porte des oreilles de mickey, vous ne verrez ça nul part ailleurs !

CITIZEN_K_Printemps_2009_P68_BD-2-7e3ae.jpg 

 

5)    A chaque parution, une nouvelle star est à l’honneur. Les mises en scène ne sont visibles nul part ailleurs, la direction artistique est toujours originale et bien souvent aux antipodes de l’ “univers” de l’égérie de la saison.

Sharon-Stone-sexy-citizen-K-7.jpg 

 

6)    Un plus ou un moins selon votre activité : il est bourré de pub print de luxe. De quoi s’inspirer un bon coup quand on travaille dans la pub.

7)    Les articles portant sur les “oddities” (entendez bizareries) comme par exemple l’article de l’avant dernier numéro – sur les soucoupes volantes dans l’architecture- nous font profiter de photos toutes plus belles les unes que les autres.

frederic_chaubin01.jpg 

 

8)    On a beau dire “le luxe c’est n’importe quoi”, Citizen K donne l’impression d’être plongé dans un univers parallèle. Non, vous ne pourrez jamais vous payer ce sac, alors regardez-le bien.

9)    Pour son rédacteur en chef, le très extraterreste Kappauf… tout simplement.

Kappauf.jpg 

10 )   Voici quelques photos qui constituent la 10ème raison ;)
Elles sont trouvables dans les précédentes éditions de Citizen K :

aguilera-citizen-k_471.jpg
Christina Aguilera
CitizenK-Longoria-02.jpg
Eva Longoria
dita-von-teese-citizenk-1.jpg
Dita Von Teese
pheidiklum60CitizenK27Juin03Rankin.JPG.jpeg
Heidi Klum
k3.jpg
Kappauf photographié par Anthony Lavenant. Chateau Marmont, suite 69 — Hollywood, août 2008 


Pour en savoir plus, c'est ici

 

Par Mlle Redfield - Publié dans : C'est facheune
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 26 mars 5 26 /03 /Mars 11:09

Nés respectivement en 1964 et 1963, Miles Aldridge et David Lachapelle sont deux photographes (anglais pour le 1er et américain pour le 2nd) à l’univers déjanté. Ils excellent tous deux dans l’art de la photo plus que colorée, mettent en scène les stars (surtout Lachapelle qui a récemment shootée miss Lady Gaga pour le bonheur des mirettes) et offrent parfois des séries plus sombres et un monde inquiétant.
 

Miles Aldridge, passionné de rock’n’roll et de photo a été plongé depuis sa plus tendre enfance dans le milieu puisque son père était directeur artistique et sa mère mannequin. Après des études d’art, il devient photographe de mode et shootera entre autres pour Vogue, Numéro, Gloss, V ou encore Citizen K. L’an dernier, il exposait chez Colette à Paris “Pictures for Photographs”, une exposition que j’ai d’ailleurs manqué et je m’en mords les doigts (bien fait !).
 

Quelques photos en vrac …

 

212828850_4fbd65090a_o.jpg
Marilyn Manson & Lily Cole
Image-1-copie-6.png
2icb2uu.jpg
miles-aldridge-02.jpg
jolies-jeudi-miles-aldridge-L-1.png
miles_aldridge_minuit_paradis_2007.jpg
miles.jpg

David Lachapelle lui, exerce dans la photo de mode, d’art et la publicité. Ses photos surréalistes bourrées d’humour sont très influencées (et ce depuis son plus jeune âge) par la pornographie. Il photographie notamment les célébrités. En 2006, il realise Artists and Prostitutes, une série de portraits de stars. Le bouquin sera édité à 2 500 exemplaires et coûtera la modique somme de $2,500 pièce (il est aujourd’hui introuvable) ! Pour en savoir plus (Mister Lachapelle a de sacrées references dans son portfolio – il realise aussi des clips musicaux !), je vous invite à vous rendre sur wikipedia ^^ Une exposition lui a été dédiée en 2009 à  Paris (expo que j’ai raté aussi d’ailleurs).
 

Quelques photos en vrac …

david_lachapelle-1.jpg 
6a841774da41.jpg 
david-lachapelle-1.jpg 

davidlachapelle.jpg
Ewan McGregor 

lachapelle-courtney-love.jpg
Courtney Love et Kurt Cobain
lady-gaga-david-lachapelle-1.jpg
Une des nombreuses photos de Lady Gaga

al43ua.jpg
Kirsten Dunst (j'aime j'aime j'aime)

Si je fais un rapprochement entre ces deux photographes, c'est d'abord parce que j'aime leur travail à tous les deux et aussi parce que je trouve que leurs univers sont sensiblement les mêmes ("au bûcher l'hérétique !" se disent les puristes). J'apprécie le côté plus sombre d'Aldridge et concernant Lachapelle, c'est sa manière de tout mettre en scène qui me plait (pas d'effets informatiques, les décors sont faits grâce à des petites mains). Les deux artistes nous emportent avec une aisance déconcertante dans leur univers. On imagine avec la plus grande des facilités une histoire pour chaque cliché et on en redemande...
 
Par Mlle Redfield - Publié dans : Au pays de Candy
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 25 mars 4 25 /03 /Mars 13:06
On l’a tous remarqué, c’est le printemps (wéééé \o/). L’occasion donc de se livrer à toutes les débauches financières de mi-saison. Ma première commande sur Asos n'est pas loin d’arriver (aujourd’hui ou demain). Oui j’ai bien dit “ma première”, car paye arrivant fin de semaine, la semaine prochaine sera le théâtre de commandes un peu plus fournies. Un body et un boyfriend jean sont d’ores et déjà en attente et je suis à la recherche des fameuses vestes de mi-saison.

Ahhh la “mi-saison”, le prétexte parfait pour dépenser tout votre argent du mois en un week-end ! “Bah oui mais mes fringues d’hiver sont trop chaudes et puis mes fringues d’été le sont pas assez ! Non, je ne vais pas porter ce que je portais le printemps dernier. Pourquoi ? mais laissez-moi tranquilleuh !!!”.

Comme le liberty est à l’honneur en ce printemps-été 2010, c’est l’occasion de coller de la petite fleur partout sans avoir l’air d’une jeune vierge. Chez Antik Batik, le liberty se porte rock'n'roll, de quoi me réconcilier avec les petites fleurs que je trouve très souvent "mémères". Les Docs Martens sont aussi à dénicher en liberty (une peu roots mangeur d'herbe à mon goût - oh ça va je déconne...) et bien entendu, la Sneakers à allier avec du cuir pour un rendu rock et chic si vous couplez tout ça avec un 2.55 (ou un 2.55-like ;) ).
Image-1-copie-5.png Dr-martens-175509_L.jpg liberty-casse-gueule-si-joli-L-3.jpeg

Et puis n’oublions pas Alice, le seul prénom féminin qui est sur toutes les  bouches en ce moment ! Voilà une bonne raison de porter de jolis noeuds dans les cheveux et de faire péter les bijoux Disney couture en mode “souvenirs de mon enfance revisités façon Dark parce que j’ai grandi”. A ne pas louper sur Asos (puisqu’on en parle), la collection Make Up Paul&Joe&Alice, tout simplement magique.

linhacosmalice02.jpg

Par Mlle Redfield - Publié dans : C'est facheune
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 12 mars 5 12 /03 /Mars 14:07
Alice partout, Alice tout le temps... Après la folie Avatar, c'est la belle à la robe bleue et au tablier blanc qui s'empare de notre quotidien. Sur les grands boulevards, les vitrines regorgent d'Alices revisitées par X et Y (X et Y étant de grands couturiers). Chez Ladurée, un nouvel écrin et une nouvelle saveur macaron pomme verte ont fait leur apparition (eat me).

De très belles photos sont visibles sur le blog d'un drôle d'oiseau en papier, le salon de thé éphémère Ladurée du Printemps à Paris et la Wonder Room de Selfridges & Co à Londres.

Mais dites moi... Aurions-nous oublié qu'en 2008, pour la sortie du film Alice de Marcus Nispel, Vogue publiait des clichés d'une Alice campée par Natalia Vodianova, toute de bleu vêtue par les plus grands créateurs du moment ? Et surtout, que ces mêmes créateurs apparaissaient sur les photos, jouant le rôle d'un personnage du Pays des Merveilles ! Pour vous rafraîchir la mémoire, suivez le Lapin Blanc (Tom Ford en l'occurence)...

Alice à la poursuite du Lapin Blanc (Tom Ford) entame sa longue chute vers le pays des Merveilles...
alice-wonderland-2.jpg

Dans la petite pièce, Alice a bu le flacon sous le regard d'Helmut Lang (dans le cadre à gauche)
alice-wonderland-3.jpg

Marc Jacobs dans le rôle de la larve qui fume sur son champignon (j'ai pas trouvé mieux comme nom)
alice-wonderland-4.jpg

Alice avec Pig et Pepper, ma préférée avec un Lagerfeld qui envoie du bois, comme d'hab...
alice-wonderland-5.jpg

Et qui de mieux aurait pu camper le rôle du Cheshire Cat ? JPG dans sa fameuse marinière...
alice-wonderland-6.jpg

Viktor & Rolf en Tweedledum et Tweedledee...
alice-wonderland-7.jpg

Christian Lacroix en Lièvre de Mars et Stephen Jones (célèbre chapelier londonien) en Chapelier Fou pour le tea time
alice-wonderland-8.jpg

La partie de croquet avec un Galliano en Reine de Coeur, accompagné par son roi Alexis Roche...
alice-wonderland-9.jpg

Alice écoute l'histoire des Mock Turtles : Donatella Versace et Ruppert Everett...
alice-wonderland-10.jpg

Et enfin, Alice passant de l'autre côté du miroir avec un Nicolas Guesquière (Balenciaga) assoupi...
alice-wonderland-11.jpg

Alors oui, les vitrines des Grand Boulevards sont magnifiques mais ces clichés sont absolument kick-ass !!! Chapeau à la photographe Annie Leibovitz....
Par Mlle Redfield - Publié dans : C'est facheune
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 2 mars 2 02 /03 /Mars 12:29
On en parle partout depuis quelques jours et aujourd'hui, twitterland est particulièrement secoué par tous ces RT en mode "OMFG, regardez-moi cette beauté". Y a rien à dire, le nouveau clip de Gorillaz "Stylo", issu de l'album Plastic Beach est une perfection visuelle réalisée par Jamie Hewlett.
Gorillaz Stylo
On remarque tout de suite les influences : Boulevard de la Mort, Mad Max et Duel avec un Bruce Willis bien en forme (j'en croquerais bien un bout) qui joue le bad ass de service. Pour parfaire le tout, c'est un clip où qu'il y a des donuts dedans (nom nom nom).
Image2.png
Assez causé :

L'album Plastic Beach sortira le 8 mars en deux éditions et le deuxième titre à paraître en single est d'ores et déjà annoncé : ce sera Superfast Jellyfish (petit clin d'oeil dans le clip).
Image1.png
Par Mlle Redfield - Publié dans : Miouzic
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Karine Redfield

Follow me

Capture d’écran 2012-09-11 à 21.35.56

Recherche

Mad Asylum on Tumblr

Tumblr Mad Asylum

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés